Noël entreprises - SOS Villages d'Enfants

Laisseriez-vous un enfant comme Romain grandir loin de sa sœur ?

Pour Noël, offrons à des milliers de frères et sœurs de partager la même enfance.

Comme Romain, de nombreux frères et sœurs accueillis en protection de l’enfance sont séparés faute de structures adaptées pour les accueillir ensemble.
À l’approche des fêtes de fin d’année, leur solitude et leur tristesse sont plus grandes encore, car ils ne connaîtront pas la joie de fêter Noël entourés de ceux qu’ils aiment.


Au sein des villages d’enfants SOS, Noël après Noël, des centaines de frères et sœurs partagent la même enfance et retrouvent des repères stables, sous le regard bienveillant de leur mère SOS et des équipes éducatives.


En engageant votre entreprise à nos côtés à l’occasion de Noël, vous nous aidez à réunir des fratries comme celle de Romain, dans la chaleur d’une maison familiale.
Votre soutien peut prendre plusieurs formes : un don ponctuel, une opération commerciale solidaire, un arrondi sur salaire ou en caisse, un challenge sportif solidaire...

Notre équipe partenariats est à votre écoute !
Ensemble, pour Noël, offrons une nouvelle vie à des frères et sœurs séparés.

SOS Villages d’Enfants France c’est :

Picto

Plus de

0

enfants et jeunes
accueillis ou accompagnés

Picto

0

villages
d’enfants SOS

Picto

Près de

0

ans d’actions

Picto

0

% des ressources
qui vont aux
enfants

Philippe, psychologue

Jules est un petit garçon très réservé. Avec les épreuves et les violences qu’il a subies, il éprouve beaucoup de difficultés à s’ouvrir aux autres. Mais je constate qu’il commence à dépasser ses traumatismes. Peu à peu, il va à nouveau vers les autres et échange avec eux. »

Camille, mère SOS

Donner de l’amour, j’en ai fait mon métier. Les enfants que nous accueillons en ont besoin. Ils ont connu des choses terribles, souvent très jeunes, qu’aucun enfant ne devrait connaître.

Pour eux, je suis quelqu’un à qui ils peuvent s’attacher, un pilier, un repère. C’est essentiel pour qu’ils reprennent confiance en eux et trouve un jour leur place. Câlins, bisous, écoute, petites attentions…, mais aussi règles de vie et respect de soi et des autres, je les rassure, les guide, les éduque, comme le ferait une maman. »

Sylvia, éducatrice

Après les épreuves qu’ils ont traversées, les enfants que nous accueillons sont en souffrance et beaucoup d’entre eux manifeste leur mal être par leur comportement.

Aux côtés de leur mère SOS, je suis là pour les aider à retrouver confiance en eux-mêmes et nouer un lien sécurisant avec les adultes qui les entourent au quotidien. Notre objectif à tous est de leur donner un cadre rassurant et des repères stables pour qu’ils puissent se reconstruire et s’épanouir. »

Philippe, psychologue

Jules est un petit garçon très réservé. Avec les épreuves et les violences qu’il a subies, il éprouve beaucoup de difficultés à s’ouvrir aux autres. Mais je constate qu’il commence à dépasser ses traumatismes. Peu à peu, il va à nouveau vers les autres et échange avec eux. »

Camille, mère SOS

Donner de l’amour, j’en ai fait mon métier. Les enfants que nous accueillons en ont besoin. Ils ont connu des choses terribles, souvent très jeunes, qu’aucun enfant ne devrait connaître.

Pour eux, je suis quelqu’un à qui ils peuvent s’attacher, un pilier, un repère. C’est essentiel pour qu’ils reprennent confiance en eux et trouve un jour leur place. Câlins, bisous, écoute, petites attentions…, mais aussi règles de vie et respect de soi et des autres, je les rassure, les guide, les éduque, comme le ferait une maman. »

Sylvia, éducatrice

Après les épreuves qu’ils ont traversées, les enfants que nous accueillons sont en souffrance et beaucoup d’entre eux manifeste leur mal être par leur comportement.

Aux côtés de leur mère SOS, je suis là pour les aider à retrouver confiance en eux-mêmes et nouer un lien sécurisant avec les adultes qui les entourent au quotidien. Notre objectif à tous est de leur donner un cadre rassurant et des repères stables pour qu’ils puissent se reconstruire et s’épanouir. »

Vous avez le don de permettre aux frères et sœurs que nous accueillons de :

60% de déduction
fiscale

Date limite :
31 décembre 2023

Bénéficiez d’une réduction d’impôt de 60 % dans la limite de 20 000 € ou de 5 ‰ de votre chiffre d’affaires annuel hors taxe.

* Photos, prénoms et citations ont été adaptés par soucis de confidentialité et de clarté.

** Rapport annuel SOSVE 2022

Votre inscription est bien enregistrée !

Un e-mail automatique de confirmation vient d’être envoyé à l’adresse indiquée (cela peut prendre quelques minutes).

Si vous ne recevez pas votre e-mail de confirmation dans votre boîte de réception, pensez à vérifier vos courriers indésirables ou spams.

Nous vous remercions très chaleureusement de votre intérêt pour nos actions et pour la cause que nous portons.

À bientôt,

Les équipes de SOS Villages d’Enfants

Vous voulez suivre l’actualité de SOS Villages d’Enfants ?

Merci de saisir votre adresse email :

    Dans 3 mois, Marion ne pourra
    plus payer son loyer

    Pour que majeur ne rime plus avec peur,
    protégeons les jeunes de nos Villages SOS.

    Découvrez notre action