Fratrie - SOS Villages d'Enfants
SOS Villages d'Enfants

Voir la vidéo

Pour que plus rien ne les sépare

Aidez-nous
à réunir des fratries.

#jamaissansmonfrère
#jamaissansmasœur

Soit XX€ après déduction fiscale (réduction de XX€ à hauteur de 20% du revenu imposable)

Être séparés, quelle plus grande épreuve
pour des frères et sœurs ?

Aujourd’hui, 194 000* enfants sont en situation de placement en France. Parmi eux, trop de frères et sœurs sont séparés les uns des autres, faute de structures adaptées pour les accueillir ensemble.
Compte tenu de leur histoire familiale, ces enfants ont vécu des traumatismes. Ils ne se sentent pas en sécurité et souffrent de carences affectives. Protéger les liens avec leurs frères et sœurs permet d’atténuer leur traumatisme et les aide à se reconstruire.

Depuis près de 70 ans, SOS Villages d’Enfants se bat pour que frères et sœurs grandissent ensemble, au sein d’un village SOS, dans un environnement structurant et rassurant :

  • Chaque enfant retrouve la sécurité d’une maison, qui devient très vite la sienne.
  • Chaque enfant est élevé par une « mère SOS », présente 24h sur 24, protectrice et bienveillante.
  • Les frères et sœurs ne sont plus séparés. Ils peuvent s’aimer et s’aider à grandir.

Grâce à vous en 2021 :**

En France :

Icône
0

enfants et jeunes accompagnés

Icône
0

villages d’enfants SOS

Dans le monde :

Icône
0

bénéficiaires

Icône
0

villages d’enfants SOS soutenus

*DREES 2020, chiffres 2019     **Rapport Annuel 2021

Visage fille Visage garçon

Pour les frères et sœurs blessés par la vie,
SOS Villages d’Enfants agit au quotidien.

Aujourd’hui, Max et Léa ont retrouvé la joie de vivre… sous le même toit.

« Je me souviens, à leur arrivée il y a un an, Max et Léa étaient apeurés, ils refusaient de me quitter et d’aller à l’école. Aujourd’hui, ils ont retrouvé ce qui se rapproche le plus d’une vraie vie de famille. Ils se reconstruisent petit à petit, jouent et rigolent beaucoup. Ils s’aiment et se soutiennent au quotidien. Mon rôle, avec l’aide de toute l’équipe éducative, c’est de les entourer de mon affection, de leur redonner confiance en eux et en l’avenir. »

Témoignage de Sylvie, mère SOS de Max et Léa, 6 et 4 ans, accueillis au Village d’Enfants SOS de Jarville.

Visuel Visuel

*Photos, prénoms et citations ont été adaptés par soucis de confidentialité et de clarté.

Ensemble, agissons pour réunir les frères et soeurs séparés.

Soit XX après déduction fiscale

75% de votre don sont déductibles de votre Impôt sur le Revenu *

* Dans la limite de 1 000 €, jusqu’au 31 décembre 2022. Au-delà, le taux est de 66 % dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable.

Visuel

#jamaissansmonfrère
#jamaissansmasœur

Vous voulez suivre l’actualité de SOS Villages d’Enfants ?

Merci de saisir votre adresse email :

    Votre inscription est bien enregistrée !

    Un e-mail automatique de confirmation vient d’être envoyé à l’adresse indiquée (cela peut prendre quelques minutes).

    Si vous ne recevez pas votre e-mail de confirmation dans votre boîte de réception, pensez à vérifier vos courriers indésirables ou spams.

    Nous vous remercions très chaleureusement de votre intérêt pour nos actions et pour la cause que nous portons.

    À bientôt,
    SOS Villages d’Enfants