Fratrie - SOS Villages d'Enfants
SOS Villages d'Enfants

Fratrie

Jamais sans mon frère
jamais sans ma soeur
!

Ensemble, répondons au cri du cœur de fratries injustement séparées.

Carences affectives, négligences graves, mauvais traitements...

En France, 194 000 enfants* sont placés par mesure de protection sur décision du juge des enfants.

Et, faute de structures adaptées pour les accueillir ensemble, les frères et sœurs sont trop souvent séparés, privés de ce lien fraternel pourtant essentiel.

Avec nous, agissez pour leur éviter cette double déchirure. Pour réunir toujours plus de fratries au sein de nos villages d’enfants SOS, répondons à leur cri du cœur :

« Jamais sans mon frère, jamais sans ma sœur ! »

17**

villages d’enfants SOS en France

149

nouveaux enfants admis en 2020

1006

enfants et jeunes accompagnés en 2020

5,4

ans passés en moyenne en villages d’enfants SOS

*DREES 2020, chiffres 2019

**Rapport Annuel 2020

Depuis 65 ans

SOS Villages d'Enfants réunit sous un même toit les frères et sœurs blessés par la vie et leur offre :

Icône

Le bonheur de grandir ensemble, dans un village d’enfants SOS

Chloé

Chloé

a été accueillie à l'âge de 6 ans en village d'enfants SOS, avec son frère

En arrivant au village d'enfants SOS, Chloé et son frère ont été réunis, et ont pu retrouver une vraie vie d'enfants, ensemble.

Icône

La chaleur et la sécurité d'une maison et d'une vie de type familial

Chloé

Chloé

Quelques années plus tard, Chloé revient sur cette période de sa vie et nous confie :

« Le village d'enfants SOS m'a permis de retrouver une vraie vie d'enfant, avec mon frère. J'ai été encadrée pendant toute ma scolarité, j'ai bénéficié d'un accompagnement psychologique, je suis partie en vacances avec ma famille SOS... Et surtout, j'ai toujours pu compter sur ma mère SOS, qui a fait tellement pour moi... »

Icône

L'amour et la bienveillance d’une mère SOS

Sylvie

Sylvie

Mère SOS de Chloé et de son frère

« Réunis sous un même toit, frères et sœurs s'aiment et se soutiennent au quotidien. Dans leur nouvelle maison SOS, ils retrouvent ce qui se rapproche le plus d'une vraie vie de famille. Mon rôle, avec l'aide de toute l'équipe éducative, c'est de les entourer de mon affection, de leur redonner confiance en eux et en l'avenir, pour qu'ils se reconstruisent petit à petit, ensemble. »

Icône

Le soutien de toute une équipe éducative

Françoise

Françoise

Psychologue ayant accompagné Chloé et son frère

« Comme tous les enfants qui nous sont confiés, Chloé et son frère étaient particulièrement vulnérables à leur arrivée. Séparés de leurs parents, ils ne se sentaient pas en sécurité, ils se dévalorisaient et souffraient de carences affectives. En protégeant le lien qui unit la fratrie, nous soulageons le traumatisme du placement et aidons les enfants à se reconstruire. »

Précédent
Suivant

*Photos, prénoms et citations ont été adaptés par soucis de confidentialité et de clarté.

Aidez-nous à réunir toujours plus de fratries

Avec un don de :

Soit XX après déduction fiscale

75% de votre don déductibles de votre Impôt sur le Revenu(*)

(*) Dans la limite de 1 000 €, jusqu’au 31 décembre 2021. Au-delà, le taux est de 66 % dans la limite de 20 % de votre revenu net imposable.