Séisme Népal : trois mois plus tard, SOS Villages d'Enfants toujours sur place pour reconstruire - SOS Villages d'Enfants

Séisme Népal : trois mois plus tard, SOS Villages d’Enfants toujours sur place pour reconstruire

Séisme Népal : trois mois plus tard, SOS Villages d'Enfants toujours sur place pour reconstruireLe 25 avril dernier, un séisme de magnitude 7,9 sur l’échelle de Richter frappait le Népal, faisant des milliers de morts et affectant des millions de personnes. SOS Villages d’Enfants a apporté une aide à plus de 40 000 enfants à travers les différents volets de son programme d’urgence dans le pays.

 

Présente sur le terrain depuis des années, SOS Villages d’Enfants Népal a pu immédiatement agir pour venir en aide aux victimes.

 

Rappelons qu’enfants et personnel des 10 villages d’enfants SOS répartis dans le pays avaient donné des nouvelles positives quant à leur situation.

 

Dès le premier jour, SOS Villages d’Enfants s’est employée à créer 25 espaces d’accueil SOS pour les enfants et leurs familles dans les zones les plus touchées. Les enfants y ont l’opportunité d’apprendre en s’amusant. « Depuis le début, SOS Villages d’Enfants m’est venue en aide. Grâce à cette école, je me sens bien », témoigne le jeune Aakash, du village de Rayale en brandissant fièrement le cahier d’écolier marqué de son nom. « J’aime tout ici, jouer, étudier, danser… On y sert du thé et des biscuits, j’ai plein d’amis et on s’amuse beaucoup. J’aime bien les professeurs, j’aime étudier, écrire et apprendre… ». Outre le soutien éducatif apporté aux enfants, ces espaces représentent également un lieu d’échange et d’entraide pour les familles les plus vulnérables ayant perdu leur maison et leur travail.

 

SOS Villages d’Enfants a également contribué à subvenir aux besoins essentiels des victimes du séisme en distribuant nourriture, eau, tentes, lits, vêtements…

 

Les structures de SOS Villages d’Enfants étant intactes, elles ont permis d’accueillir des milliers de réfugiés dont les maisons avaient été détruites. L’association a également fourni des « Kits maison » aux personnes qui avaient tout perdu. Le directeur national de SOS Villages d’Enfants Népal, Shankar Pradhananga, a déclaré : « Beaucoup de gens ont tout perdu, y compris leur maison […]. Nous avons donc développé un concept de « Kit Maison » qui comporte des vêtements, de la literie, des couvertures, de la nourriture et des ustensiles, de sorte que les victimes puissent recommencer leur vie. Ce kit contient toutes les choses de base dont une famille pourrait avoir besoin. »

 

Dans les jours qui ont suivi le tremblement de terre, SOS Villages d’Enfants a également cherché à identifier les enfants non accompagnés ou orphelins. A ce jour, 35 enfants ont été pris en charge dans les villages d’enfants SOS du Népal.

Reconstruire les vies

Un programme de parenté a été établi, visant à permettre la prise en charge, par des parents proches, d’enfants ayant perdu leurs parents ou dont les parents sont incapables de prendre soin d’eux.

 

Par ailleurs, SOS Villages d’Enfants encadre un total de 1 000 familles à travers un programme de renforcement de la famille afin de permettre aux parents de se reconstruire et aux enfants d’être pris en charge pendant cette phase de transition.

Engagement à long terme

SOS Villages d’Enfants s’engage à apporter son aide sur le long terme à travers ces programmes de réhabilitation mais aussi à travers la prise en charge de la reconstruction de 300 maisons et de 4 écoles publiques. Une école à Lakhuridanda a déjà été sélectionnée et les négociations sont en cours avec la direction de l’école et le ministère de l’Education pour finaliser l’accord. Trois autres écoles sont actuellement à l’étude avec le gouvernement et les communautés où SOS Villages d’Enfants est présente.

 

Au total, SOS Villages d’Enfants a couvert 12 districts au Népal avec une importance particulière pour les 9 les plus durement touchés par le tremblement de terre.

 

SOS Villages d’Enfants France a apporté, à ce jour, une aide immédiate de 220 000 € au programme de secours mis en oeuvre par son organisation sur place.

 

Pour faire un don.

 

Photo : Suzanne Lee

Légende : A l’espace d’accueil de SOS Villages d’Enfants pour les enfants de Rayale.

 

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !