Le cyclone Amphan frappe les plus démunis - SOS Villages d'Enfants

Le cyclone Amphan frappe les plus démunis

 

Le cyclone qui a touché violemment l’Inde et le Bangladesh a fait au moins plus d’une centaine de morts. Les rafales de vents, les pluies torrentielles et la brusque montée des eaux provoquées par le cyclone ont ravagé certaines zones côtières et provoqué de nombreux dégâts matériels, fragilisant encore davantage les plus démunis. Plusieurs villages ont été entièrement détruits et les autorités ont dû évacuer des millions de personnes.

 

Les enfants et les équipes des villages d’enfants SOS situés dans ces deux pays sont tous sains et saufs. Certaines structures ont cependant subi des dégâts matériels.

 

 

 

 

 

 

En Inde

 

La ville de Kolkata a été ravagée par le passage du cyclone. Des coupures d’électricité l’ont plongée dans l’obscurité et les pluies torrentielles ont causé des engorgements.

 

SOS Villages d’Enfants Inde confirme que tous les enfants et le personnel du village d’enfants SOS n’ont pas été affectés directement. Des arbres sont tombés sur un bâtiment qui a été endommagé.

 

Les dégâts dans la communauté où est implanté le Programme de Renforcement de la Famille de SOS Villages d’Enfants sont en cours d’évaluation.

 

Au Bangladesh

 

De nombreuses zones ont été inondées, des remblais effondrés, des arbres arrachés et des habitations sinistrées dans les régions côtières.

 

Les enfants et jeunes pris en charge par SOS Villages d’Enfants Bangladesh sont tous indemnes, ainsi que les mères SOS et l’ensemble des collaborateurs. Les bénéficiaires, enfants et familles, du Programme de Renforcement de la Famille de SOS Villages d’Enfants sont également sains et saufs. Cependant, trois maisons appartenant à des familles à Khulna ont subi des dégâts matériels.

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !