Dapaong (Togo) : le théâtre au service des droits de l’enfant - SOS Villages d'Enfants

Dapaong (Togo) : le théâtre au service des droits de l’enfant

Le Programme de Renforcement de la Famille du village SOS de Dapaong au Togo a développé une approche innovante autour des droits de l’enfant.

 

SOS Villages d’Enfants s’est donné pour mission, à travers ses différents projets, de faire connaître et promouvoir les droits de l’enfant au sein des communautés. Or, cette démarche ne peut réussir que si tous se sentent associés et peuvent participer activement.

 

Afin d’atteindre cet objectif, le psychologue du Programme de Renforcement de la Famille de SOS Villages d’Enfants à Dapaong a mis en place une démarche participative avec des jeunes de la communauté environnante.

 

Une troupe de théâtre a été formée, avec 20 garçons et filles âgés de 10 à 17 ans. Ils ont produit un film d’une heure ainsi qu’une pièce de théâtre, afin de sensibiliser et responsabiliser l’ensemble de leur communauté autour de la défense des droits de l’enfant.

 

Le film est le premier en Moba, langue locale de Dapaong. Les jeunes y jouent des scènes illustrant par exemple le droit à l’éducation ou à l’identité : parmi des jeunes postulant pour un emploi, l’une sera disqualifiée car elle n’est pas allée à l’école et ne connaît pas le français, un autre parce qu’il n’a pas d’acte de naissance…

 

La pièce est l’histoire d’un banquier qui refuse de prêter à un juriste car il porte la barbe, en référence à une croyance populaire de la région de Dapaong, qui veut que les hommes barbus représentent le mal. La pièce vise ainsi à contrer des stéréotypes et à prévenir la discrimination des minorités.

 

« Je pense que ce sont deux projets très riches, aussi bien pour les jeunes participants que pour le public des trois communautés auxquelles le film et la pièce ont été présentés », souligne le psychologue. « La plupart des spectateurs connaissaient au moins l’un des jeunes acteurs, ils se sentaient donc associés aux projets et prêts à recevoir le message. »

 

Crédit photo : SOS Archives.

Légende photo : Avec la participation des jeunes de la communauté.

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !