Adrien Taquet secrétaire d’Etat chargé de l’Enfance et des Familles - SOS Villages d'Enfants

Adrien Taquet secrétaire d’Etat chargé de l’Enfance et des Familles

 

SOS Villages d’Enfants se félicite du maintien d’un secrétariat d’Etat à l’Enfance auprès du ministre de la Santé et des Solidarités, fonctions dans lesquelles a été reconduit Adrien Taquet, une continuité qui devrait permettre de mener à bien la stratégie nationale de prévention et de protection de l’enfance déployée de 2020 à 2022.

 

Nous souhaitons que l’élargissement aux Familles du champ de compétences qui lui est attribué contribue à une cohérence renforcée dans le champ de l’Enfance et s’opère en lien avec ce dernier. SOS Villages d’Enfants sera également attentive aux moyens qui seront associés à ce portefeuille élargi, et qui devront être à la hauteur de l’ensemble de ces missions, afin de permettre de poursuivre dans des conditions optimales la stratégie de prévention et de protection de l’enfance.

 

La protection de l’enfance doit rester une priorité

 

SOS Villages d’Enfants demeure particulièrement vigilante quant à la question spécifique de la protection de l’enfance et regrette que ce terme n’apparaisse plus dans l’intitulé officiel du secrétariat d’Etat.

 

La protection de l’enfance doit être et rester une priorité pour tous.

 

L’approche par les droits de l’enfant

 

SOS Villages d’Enfants rappelle qu’elle défend une approche de la protection de l’enfance par les droits de l’enfant, qui doit constituer la boussole d’une politique ambitieuse pour l’Enfance comme pour les Familles.

 

Une politique et une stratégie qui doivent notamment considérer l’accueil de type familial et la ressource que constitue la fratrie.

 

SOS Villages d’Enfants souligne également qu’il est nécessaire de mettre en place une stratégie qui prenne en compte l’enfant dans sa globalité, permettant une protection effective de tous les enfants accompagnés jusqu’à leur inclusion pleine et entière dans la société, et donc sans limite d’âge couperet pour les jeunes majeurs.

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !