Addis-Abeba : la conférence sur le financement n'oublie pas pour autant les enfants - SOS Villages d'Enfants

Addis-Abeba : la conférence sur le financement n’oublie pas pour autant les enfants

Addis-Abeba : la conférence sur le financement n'oublie pas pour autant les enfantsDe nombreuses parties prenantes ont exprimé leur mécontentement et leur déception à l’issue de la 3e conférence sur le financement pour le développement qui se déroulait du 13 au 16 juillet.

Nous réalisons que les attentes de tous n’ont pas été prises en compte.

 

Malgré la déception, nous, organisations oeuvrant dans le champ de la protection de l’enfance, devons reconnaître que les enfants n’ont pas été oubliés. Et c’est ce à quoi SOS Villages d’Enfants s’est employée ces derniers mois à travers son implication à porter les enfants, jeunes et familles en situation de vulnérabilité au centre des décisions, notamment au sein du regroupement d’associations Child-Focused Agencies*.

 

Nous reconnaissons qu’il s’agit d’un premier pas faisant suite aux accords de Monterrey et de Doha dans lesquels les enfants étaient sous représentés. Jeudi 16 juillet, les gouvernements sont convenus d’investir pour tous les enfants. Les bénéfices économiques et sociaux d’un tel investissement ont été reconnus :

 

« Nous sommes conscients que l’investissement en faveur des enfants et des jeunes joue un rôle primordial dans la réalisation d’un développement ouvert pour tous, équitable et durable pour les générations présentes et futures et nous reconnaissons la nécessité de soutenir les pays qui éprouvent des difficultés particulières à procéder aux investissements nécessaires dans ce domaine. Nous réaffirmons qu’il importe au plus haut point de promouvoir et de protéger les droits de tous les enfants et de veiller à ce qu’aucun enfant ne soit oublié. » [Extrait du document final]

 

Les ONG réunies par les Child-Focused Agencies soutiennent les efforts de la part des gouvernements pour établir des systèmes de protection sociale appropriés dans chaque pays en portant une attention particulière aux personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté et aux personnes en situation de vulnérabilité, notamment les enfants et les jeunes. Une fois mené à bien, cet accord peut avoir un impact positif sur le long terme pour les enfants en situation de vulnérabilité.

 

Reste à maintenir les efforts pour que cet engagement soit traduit par des politiques efficaces…

 

*les Child-Focused Agencies regroupent ChildFund, Save the Children, Plan International, WorldVision et l’Unicef.

 

Photo : Unicef

Légende : Dereje Wordofa, Directeur international de l’Afrique de l’est et du sud pour SOS Villages d’Enfants représentant les Child-Focused Agencies

Restez informés : abonnez-vous à notre newsletter !